Chargement en cours

Génocide rwandais : procès historique à Paris d'un ancien officier

AJOUTEZ CES THÈMES À VOTRE MAGAZINE
  • checkbox Interpol
  • checkbox Rwanda
  • checkbox Afrique centrale
  • checkbox Michel Tubiana
  • checkbox Droits de l'Homme
  • checkbox Juvénal Habyarimana
J. Doll il y a 6 mois
4 février 2014 - Près de vingt ans après le génocide rwandais, la justice française ouvre un procès "historique". Souvent accusée d'avoir soutenu le régime génocidaire, la France juge aujourd'hui, devant les assises de Paris, un officier rwandais impliqué dans le drame. Pascal Simbikangwa, paraplégique et qui comparaîtra en fauteuil roulant, est jugé pour complicité de génocide et de crimes contre l'humanité : l'ancien officier de 54 ans est accusé d'avoir incité, organisé et aidé, notamment en organisant des barrages et en armant les miliciens qui les tenaient, les massacres qui firent quelque 800.000 morts en 100 jours, entre avril et juillet 1994, rappelle le HuffingtonPost.fr. La cour entendra une trentaine de témoins dont certains, emprisonnés, seront auditionnés par visioconférence, précise RTL.fr. La défense de M. Simbikangwa, pour sa part, dénonce un procès politico-diplomatique, alors que la France et le Rwanda, après trois années de dissensions, viennent d'entamer un rapprochement diplomatique...
TOUS LES ARTICLES DE CETTE REVUE DE PRESSE
Afrique centrale

Génocide au Rwanda : le premier procès en France d'un homme accusé de complicité

RWANDA - C'est un procès historique qui s'ouvre mardi 3 février au matin devant les assises de Paris. Près de 20 ans après le génocide au Rwanda, la France, souvent accusée d'avoir soutenu le régime génocidaire, juge un ancien officier rwandais pour son rôle dans ce drame. Pascal Simbikangwa, 54 ans, paraplégique et qui comparaîtra en fauteuil roulant, est jugé pour complicité de génocide et de crimes contre l'humanité, accusé d'avoir incité, organisé et aidé, notamment en organisant des

Le Huffington Post il y a 6 mois
Photo non datée de Pascal Simbikangwa, qui sera jugé pour complicité de génocide aux assises. Un procès historique en France.

Génocide au Rwanda : premier procès historique en France

Photo non datée de Pascal Simbikangwa, qui sera jugé pour complicité de génocide aux assises. Un procès historique en France.

Crédit : INTERPOL / AFP

Pour la première fois, un Rwandais accusé de génocide va être jugé en France. Ce procès historique sera filmé et doit durer huit semaines.

C'est la première fois qu'un génocidaire rwandais sera jugé en France. Un procès historique s'ouvre ce mardi 4 février devant les assises de Paris, près de 20 ans après le génocide au Rwanda. La France,

RTL.fr il y a 6 mois
Afrique centrale

Ouverture du procès en France d'un Rwandais accusé de complicité dans le génocide - 04/02

C'est un procès historique qui s'ouvre mardi matin devant les assises de Paris. Près de 20 ans après le génocide au Rwanda, la France, souvent accusée d'avoir soutenu le régime génocidaire, juge un ancien officier rwandais pour son rôle dans ce drame. Pascal Simbikangwa, 54 ans, paraplégique et qui comparaîtra en fauteuil roulant, est jugé pour complicité de génocide et de crimes contre l'humanité, accusé d'avoir incité, organisé et aidé, notamment en organisant des barrages et en armant les
BFMTV il y a 6 mois
Afrique centrale

Génocide rwandais : ouverture d'un procès historique à Paris

Les Echos.fr il y a 6 mois
Faits Divers

Génocide au Rwanda: procès historique aux assises de Paris

Vingt ans après le génocide des Tutsi au Rwanda, qui avait fait 800.000 morts, le premier procès d'un Rwandais accusé de complicité dans les massacres s'ouvre en France et devrait durer au moins six semaines.

C'est un procès historique qui s'ouvre mardi matin devant les assises de Paris. Près de 20 ans après le génocide au Rwanda, la France, souvent accusée d'avoir soutenu le régime génocidaire, juge un ancien officier rwandais pour son rôle dans ce drame.

Pascal Simbikangwa, 54 ans,

BFMTV il y a 6 mois
Belgique

Les Gauthier, chasseurs de génocidaires rwandais

Alain Gauthier ouvre la porte, ouvre le bras, montre le chemin. "Tout droit." Une deuxième porte. "Tournez à gauche et à droite." Un petit salon dans une grande maison bourgeoise, où entre aussi son épouse, Dafroza. Une fenêtre donne sur la rue. Pas un bruit. Dans la pénombre hivernale, la pièce inspire calme et étude. Seuls les objets d'art africain aux murs évoquent le Rwanda.

A côté, dans un modeste bureau, s'alignent des dossiers. A l'intérieur, scrupuleusement consignés, se trouvent les

francetv info il y a 6 mois
Afrique centrale

Le premier procès d’un génocidaire

Rwanda - Justice

La seule image connue de Pascal Simbikangwa, 54 ans. Photo Interpol

Le procès devant la cour d’assises de Paris de Pascal Simbikangwa s’ouvre aujourd’hui. Ce présumé génocidaire rwandais est-il un membre du premier cercle hutu organisateur du génocide au Rwanda ou un simple admirateur du président Juvénal Habyarimana, dont la mort fut le déclencheur des massacres du printemps 1994 qui ont coûté la vie à 800 000 tutsis ?

C’est l’une des questions auxquelles devront répondre les

Le Bien Public il y a 6 mois
Afrique centrale

Rwanda : procès d'un génocide à la cour d'assises de Paris

Le Point.fr il y a 6 mois
Afrique centrale

France : premier procès sur le génocide du Rwanda

Ouverture en France du premier procès d’un homme accusé de complicité dans le génocide rwandais. Pascal Simbikangwa, un ex-responsable des services secrets, est jugé devant les assises de Paris pour avoir incité et organisé les massacres. L’homme avait été arrêté en 2008 à Mayotte pour trafic de faux papiers. Paris a refusé la demande d’extradition de Kigali. Aujourd’hui les collectifs de victimes attendent justice.

“C’est un grand moment d’histoire. C’est un grand moment pour les victimes qui

euronews il y a 6 mois
Rwanda

Génocide rwandais : les acteurs du procès historique de Simbikangwa à Paris

L'ancien capitaine de l'armée rwandaise Pascal Simbikangwa.

Le procès de Pascal Simbikangwa, un ancien capitaine de l’armée rwandaise, accusé d’avoir pris part au génocide de 1994, s’ouvre ce mardi devant le Tribunal de grande instance de Paris. Celui-ci devrait aussi donner lieu à une joute d’experts, notamment sur la question de la planification du génocide.

C’est un procès historique. Pour la première fois, un homme accusé d’avoir participé au génocide des Tutsis du Rwanda en 1994, Pascal

Jeune Afrique il y a 6 mois
Voir + d'articles
Faits Divers

Paris : procès historique d'un dirigeant rwandais

20 ans après le terrible génocide au Rwanda, qui a fait 800 000 morts en 94, un procès historique s'ouvre ce matin devant la Cour d'assises de Paris. Le jugement d'un rwandais hutu en France.

Pascal Simbikangwa, ancien responsable des services secret de Kigali comparait, aujourd'hui à Paris, pour complicité de génocide et de complicité de crime contre l'humanité. Il est soupçonné d'avoir fourni les armes aux bourreaux et de les avoir encouragé a massacrer des tutsis lors du génocide.

I>TELE il y a 6 mois
+ D'ACTU SUR CES THÈMES
Afrique centrale checkbox
+ de Afrique centrale

THÈMES LIÉS

  • 1
    Interpol
  • 1
    Rwanda
  • 1
    Afrique centrale
  • Michel Tubiana
  • 1
    Droits de l'Homme
  • Juvénal Habyarimana
  • 1
    Justice
Ça vous plaira aussi sur l'iPhone
Y'a pas que l'iPhone dans la vie
Sur iPad... what else ?
Ça vous plaira aussi sur l'iPhone
Y'a pas que l'iPhone dans la vie
Revenir en haut